L’enjeu du jeu


 

« Selon l’âge des enfants et des jeunes, les activités se déroulent toujours dans le concret et l’action. » Extrait du projet éducatif des Scouts et Guides de France


Depuis sa fondation, le scoutisme mise sur le jeu. Le jeu comme moyen puissant pour faire l’expérience du monde, et permettre à chacun de trouver et de prendre sa place dans le groupe.


Samedi 16 h, le parc de la ville est envahi par une bande d’enfants tous habillés pareil… Il y en a partout, portant un foulard autour du cou, courant, observant, lisant une carte ou décodant un message, cherchant à se cacher ou au contraire à en attraper un autre. Filles et garçons. Des adultes sont parmi ces jeunes. Certains, déguisés, les guident ou les envoient d’un point à un autre… Les autres s’assurent que tout se déroule bien... Mais que se passe-t-il? De fait, si vous les avez croisés au cours d’un week-end ou pendant  l’été, les louveteaux et les jeannettes sont bien souvent en train de jouer ! Grand jeu de piste, chasse au trésor, prise de fort, etc. Le jeu est l’un des ressorts essentiels du scoutisme. « Le jeu est le premier éducateur», affirmait Baden-Powell, le fondateur du scoutisme. Il permet à l’individu de faire l’expérience du monde qui l’entoure. La dynamique du jeu scout fédère les énergies et permet à chacun de se révéler.


À chaque réunion, les louveteaux et les jeannettes ont l’occasion de jouer. À travers les jeux, ils développeront telle ou telle qualité. Les jeux sont une des modalités de la traduction du projet des chefs et cheftaines . Toutes les unités, tous les groupes d’enfants, sont différents : certains comptent plus de garçons, d’autres plus de filles, d’autres encore ne comptent que des garçons ou que des filles ; tel groupe est plutôt jeune, tel autre compte des enfants de tous les âges bien répartis ; tel groupe est très dynamique, tel autre plutôt calme ; dans ce groupe, les enfants s’entendent bien, dans cet autre ils se disputent souvent... À partir de ces constats qu’auront pu faire les chefs et les cheftaines, mais aussi à partir des choix et des projets des enfants, des jeux adaptés seront proposés.


Pour un groupe très actif, la maîtrise veillera à proposer des jeux dynamiques, en extérieur comme par exemple un grand jeu de piste, ou un jeu de prise de vie dans lequel les équipes doivent s’attraper. Elle pourra également proposer des jeux  qui favorisent la concentration pour que ce groupe ait des occasions de canaliser son énergie. Et donc privilégier un jeu de plateau où les équipes devront réfléchir, résoudre des énigmes, réaliser des objets… Ces jeux seront toujours des déclinaisons du projet de la peuplade : l’escapade. Habile articulation entre les idées foisonnantes des enfants - qui veulent se déguiser, vivre comme les extra-terrestres ou Cro-Magnon, tout en sauvant le monde – et les constats réalisés par les adultes en observant leur groupe. Chez les scouts, les activités se déroulent dans le concret, dans l’action : le jeu en est l’expression.


Sophie Mancel (responsable nationale Louveteaux-Jeannettes 2011-2015)








 
  • Les Scouts et Guides de France

    Les Scouts et Guides de France sont un mouvement de jeunesse et d'éducation populaire catholique. L'association est ouverte à tous, sans distinction de nationalité, de culture, d'origine sociale ou de croyance.
  • SGDF