21 – Les cabanes


Dans la forêt de la peuplade, les enfants fabriquent des cabanes. Cette petite maison à leur mesure, rien qu’à eux, leur permet de se sentir chez eux, protégés, à l’abri. C’est dans cette cabane, au sein de la forêt, que les louveteaux et les jeannettes se réunisse en sizaine. Les moussaillons se réunissent en sizaine dans la cabine du bateau.

Dans le conte
« - (…) vous serez devenus capables de bâtir tous seuls les cabanes dont vous rêvez depuis votre arrivée. Je vous propose de les construire ici, chez nous, en bordure de cette clairière que vous avez créée de vos propres mains. - Merci Grand Arbre ! C’est l’endroit idéal ! On n’aurait pas rêvé mieux ! »


 

Les louveteaux et les jeannettes sont répartis en sizaines. La sizaine est composée de 4 à 6 garçons ou 4 à 6 filles environ. Lorsque la sizaine a besoin de se retrouver pour jouer, pour mettre à l’abri ses trésors, pour tenir conseil, elle se retrouve dans sa cabane. La cabane est le lieu idéal pour rêver, se sentir protégé, se cacher, mais aussi pour se rassembler et prendre des décisions ensemble ! C’est un endroit qui fait rêver les 8 - 11 ans, ils s’y racontent leurs secrets à l’abri des oreilles des adultes et y développent toute leur imagination.
Sur le bateau, la cabine est l’endroit où l’équipage se réunit pour faire le point, cuisiner, dormir, écouter la météo et prendre les décisions pour la suite du voyage. C’est le lieu de vie des marins, ils y sont chez eux.


Construire des cabanes au local
Le local est tout petit ?
Des tissus tendus sur des tringles à rideaux permettront de scinder le local au fur et à mesure de vos besoins ! Sur les tissus, les enfants pourront peindre, dessiner ou accrocher des images qui personnaliseront leur cabane.


Le local est plutôt grand et permet de créer des cabanes ?
Alors il est possible de construire des cloisons en carton, en tissu, en bois, en toile de tente, tout est permis !


Le local est « volant » ?
Il ne sera pas possible à chaque réunion de recréer une cabane par sizaine. Si des conseils de cabane sont prévus, il est possible de prévoir des panneaux qui fixeront par sizaine l’endroit où leur conseil va se dérouler.


Un terrain est à disposition ?
Des cabanes permanentes ne seront peut-être pas bien vues, mais un piquet de tente légèrement enfoncé en terre, une toile par-dessus et quelques pierres pour caler le tout et le temps d’un conseil, les enfants auront leur cabane !


Le local est en pleine nature ?
Il faut en profiter ! Les cabanes seront alors fabriquées par les enfants avec le matériel environnant : les arbres, les pierres, les branches, tout est permis !


Un départ en week-end ?
Les enfants n’ont qu’une hâte, explorer le terrain… et se trouver un coin à eux : idéal pour leur proposer la construction de leur cabane. Certaines sont très rapide à fabriquer. Bien penser à remettre le terrain en état !


En camp ?
Les tentes, l’infirmerie, le vaisselier, le coin prière sont installés, mais où sont les cabanes ? Elles serviront tout le camp pour chacun des conseils ! Les enfants se retrouveront probablement dedans lors des temps calmes et chercheront même à les améliorer ou les embellir !


Pour prendre possession de leur cabine, les moussaillons peuvent la décorer avec quelques éléments de navigation (Affichage d’une carte marine, présence d’un poste de radio pour écouter la météo, la décorer avec un filet de pêche)…


Pense-pas-bête
Avant de partir en camp ou en WE, explorer le matériel de l’unité ou du groupe : les tentes très abimées, déchirées ou non réparables seront fort utiles pour fabriquer certaines cabanes. Certains parents ont également des trésors de tissus dans les placards : passer une petite annonce permettra d’être (agréablement) surpris du résultat !


Pour chaque cabane, penser à proposer à chaque sizaine une malle hermétique, pour ranger trésors, cahier de sizaine, carnets de bord Bienvenue en Galilée, l’herbier de Romain, les galets ramassés sur la plage par Amandine, des crayons, de la ficelle…









 
  • Les Scouts et Guides de France

    Les Scouts et Guides de France sont un mouvement de jeunesse et d'éducation populaire catholique. L'association est ouverte à tous, sans distinction de nationalité, de culture, d'origine sociale ou de croyance.
  • SGDF