14 – Faire vivre les conseils


L’apprentissage de la démocratie et de la citoyenneté

Écouter les autres, s’exprimer devant tout le monde, donner son avis en respectant celui des autres… de vrais défis pour des enfants de 8 à 11 ans ! En leur proposant de vivre des conseils réguliers et ludiques, c’est une véritable école de la démocratie et de la citoyenneté qu’on leur apporte.


À quoi ça sert ?
Proposer, décider, évaluer, informer, apprendre à être citoyen… voilà à quoi servent les conseils !


Proposer : la peuplade va partir en escapade, s’interroge sur ce qu’elle veut faire pour la veillée du week-end… les sizaines se réunissent en conseil de cabane et vont proposer des idées originales.


Décider : c’est lors du conseil de peuplade que se prennent les grandes décisions : choix de l’escapade, de l’activité, du lieu de camp… Ce temps doit être animé au mieux pour que chacun puisse y prendre sa place et y prendre part.


Évaluer : à la fin d’un temps fort vécu par la peuplade, en sizaine ou en peuplade, on fait le bilan avant de repartir vers de nouvelles activités. Évaluer, c’est se dire ce qu’on a aimé ou moins aimé, pourquoi et surtout comment faire pour l’améliorer. C’est ainsi que l’on donne du sens, que l’on permet à l’enfant de relire ce qu’il a vécu.


Informer : il se passe toujours beaucoup de choses dans l’unité, le conseil de peuplade est donc le moment idéal pour informer l’ensemble de ses membres !


Les règles d’or


1 - On n’oublie pas qu’on s’adresse à des 8-11 ans : si le conseil est un temps important, cela ne veut pas dire qu’il doit être ennuyeux. On ne doit pas hésiter à inventer des mises en scène, des jeux, des animations pour rendre les temps plus ludiques.


2 - Un lieu adapté : pour pouvoir parler, débattre, échanger, décider, il faut un lieu tranquille où chacun soit à son aise et ne risque pas de se disperser.


3 - Un ordre du jour précis : que va-t-on faire durant ce conseil ? Tout le monde doit connaÎtre l’objet du conseil : informer, décider, proposer ?


4 - Une durée limitée : un bon conseil est un conseil qui ne dure pas trop longtemps et dont tout le monde connait à l’avance la durée. À titre indicatif, 20 minutes est une bonne moyenne.


Quels conseils à la peuplade ?


Le conseil de peuplade : la peuplade se réunit autour du Grand Arbre pour tenir son conseil. C’est là que l’on se tient informé de la vie de la peuplade et que l’on prend les grandes décisions pour l’ensemble du groupe.


Le conseil de cabane : la sizaine se retrouve dans sa cabane pour donner son avis, proposer, évaluer et vivre un temps rien qu’à elle. Chacun a son rôle qui tourne à chaque conseil : le secrétaire qui écrit ce que l’on dit, le président qui distribue la parole, le porte-parole qui ira raconter aux chefs ce qui s’est dit au conseil, le modérateur qui garde un oeil sur la montre et vérifie qu’on parle bien du sujet. Dans les premiers temps, ou en cas de difficultés, il ne faut pas hésiter à faire intervenir un chef ou une cheftaine pour animer les débats.


Le conseil des porte-parole : il réunit les porte-parole de chaque sizaine et un chef ou une cheftaine. Tous les enfants de la sizaine peuvent être porte-parole chacun à leur tour. Ce conseil sert à recueillir les avis exprimés par les louveteaux et les jeannettes en conseil de cabane et permet de diffuser des informations. Plus que tout, ce conseil est une véritable école de la représentation. Les porte-parole apprennent à faire état de ce qu’a dit leur sizaine le plus objectivement possible. C’est un vrai défi pour les enfants ! Ils apprennent ainsi à être à l’écoute et à rendre compte. Le chef ou la cheftaine invitera les porte-parole à retransmettre les informations qui se sont échangées lors de ce conseil auprès de leur sizaine.


Que l’on ait des difficultés à s’exprimer, que l’on ait une déficience intellectuelle, on a un avis, des envies, des émotions, et on peut participer à prendre des décisions. Il ne faut pas l’oublier. Réfléchir en maîtrise à des petites astuces qui permettront à chacun de s’exprimer : des images sur les sujets des décisions à prendre ou qui expriment des émotions, le bâton de parole qui permet à celui qui est plus lent de conserver la parole, etc. Les louveteaux et jeannettes peuvent participer à la création des moyens, images ou autres, qui permettront à chacun de trouver sa place.


Idée + : Mener une réunion, ça s’apprend ! En début d’année et/ou avant le camp, on propose aux enfants un atelier tournant pour leur apprendre à tenir les différents rôles du conseil de cabane : dans l’atelier « président », on apprendra à distribuer la parole, à préparer un ordre du jour. Dans l’atelier « secrétaire », on apprendra à remplir le cahier de conseil, et ainsi de suite pour tous les rôles du conseil de cabane.


Idée + : Fabriquer un cahier des conseils à remplir chaque fois que le conseil de cabane se réunit. Ce cahier permettra de garder une trace de ce que l’on dit et de guider les débats en indiquant les principaux points d’attention.


  • Les Scouts et Guides de France

    Les Scouts et Guides de France sont un mouvement de jeunesse et d'éducation populaire catholique. L'association est ouverte à tous, sans distinction de nationalité, de culture, d'origine sociale ou de croyance.
  • SGDF